Blog

L’apprentissage de la programmation pour tous ?

 bitsbox
Meetup Mardi 12 mai 2015 de  à

ecole42

 

École 42 – 96 Boulevard Bessières, Paris(modifier la carte)

Et si c’était à refaire ? Que ferait-on si on devait recommencer notre éducation ? Le cheminement du commencement à maintenant ? Je vous le dis tout de go : je me mettrais à la programmation avec mes 10 petits doigts et mon petit cerveau. « Mais ! Il n’est pas trop tard ! » m’a gentiment rassurée Claude Térosier, un soir d’hiver. Moui. On voit bien qu’elle ne m’a jamais eue en cours. Y’a pas plus mauvais élève qu’un professeur 😉 – No ! I’m kidding.

Sans rire, la question se pose pour de vrai : et s’il fallait vraiment s’y mettre ? Si l’avenir ne passait forcément par l’apprentissage du code ? L’Afrique s’y met et va pouvoir s’en sortir grâce à cela. Un ingénieur a inventé une imprimante 3D – la W.Afate 3D – faite avec des « déchets » d’ordinateurs recyclés. Comment ? Il a monté un FabLab et est venu qui voulait, sans formation particulière : maçon, électricien, agriculteur … Ils ont appris sur le tas et en mutualisant leurs compétences, ils ont réussi à créer cette imprimante. Mais, pour qu’elle fonctionne et puisse imprimer des … prothèses (eh oui …) à bas coût, il a fallu la … programmer (mais non ! je n’ai pas dit de gros mot, là ! ;). Il faut bien maîtriser au final, ce langage obscur / logique / magique / … tout dépend de votre vision du code.

L’Afrique invente l’imprimante 3D à base de déchets informatiques

Alors, pour ou contre le fait de généraliser son enseignement ? De le rendre accessible à tous moments de la vie, toutes les étapes de la formation, à toutes les catégories socio-professionnelles …

  • 1er temps : Interaction entre des intervenants exposant leur vision et expérience de l’apprentissage de la programmation, côté prof et côté élève :

– Claude Térosier, co-fondatrice de Magic Makers www.magicmakers.fr : comment on met le code à la portée de tous et notamment des enfants dès 8 ans, en se basant sur leur retour d’expérience et leurs 30 ateliers hebdos.

– Romain Abidonn, étudiant à 42 qui enseigne depuis quelques semaines maintenant l’informatique à des élèves de primaire (7 à 12 ans) – initiation à la bureautique (outils Google principalement), la programmation (réalisation d’un site web en html) puis à l’algorithmique (conditions, boucle, variables).

– Groupe d’étudiants de 42 – dont Gauthier Druel – qui parleront de leur parcours atypique qui les a menés à apprendre à programmer alors que ce n’était pas dans leur projet à priori …

-Deborah Elalouf, présidente de Tralalere (www.tralalere.com) : comment on met le code à la portée des réseaux éducatifs,  comment on fait le lien entre coder et décoder le numérique, en s’appuyant sur leur projet code-décode (www.code-decode.net)

 

  • 2 ème temps : débat encadré.

    Suggestions de questions mais cela se fera spontanément aussi !

    – apprendre la programmation: c’est plutôt pour les geeks (les matheux ?), ou pour tout le monde?

    – apprendre à programmer: ça doit se faire dans l’école, ou en dehors?

    – est-ce que la sélection par le code va remplacer la sélection par les maths?

    Inscrivez-vous ICI sur la page « Meetup » d’ed21. C’est GRATUIT.

    code

Tags:

This is a unique website which will require a more modern browser to work! Please upgrade today!